Membres fondateurs :

Thibault, le capitaine

Vétéran couturé de multiples blessures, toujours vaillant, Thibault aurait pu être chevalier, il en a toute les capacités, les compétences, le lignage, quoiqu’il a du mal a prouver ses quartiers de noblesse ce qui lui valut le surnom de Le Gueux par ses détracteurs mais ils ne le surnomment ainsi que hors de portée de sa redoutable épée !

Sheol, le Grand

photo à venir

Sheol, ou quel que soit son nom, personne ne sait trop d’où il vient, certains disent qu’il vient du pays des sarrasins, d’autres qu’il vient du pays des épices, l’Inde, d’autre qu’il vient d’au-delà de la mer, en Afrique, voire au-delà de l’Océan. Doué pour les armes, plutôt que de les utiliser, il préfère enseigner son art chemin faisant. C’est ainsi qu’il rencontra Mélusine

Christelle, la femme de notre capitaine

Christelle, fidèle compagne du Capitaine, toujours fidèle au poste, douce, avenante mais attention à son redoutable rouleau à pâtisserie !

Mélusine, la Louve

photo à venir
Mélusine fut très jeune livrée à elle-même, mais choisi de combattre plutôt que de subir et mendier. Elle erra ainsi sur les routes, vivant de son art guerrier. Elle rencontra ainsi Sheol le Grand et le suivi depuis.

Membres :

Denys, le sanglier

Aussi fin et intelligent que le sanglier, il en a adopté ainsi sa stratégie : il fonce dans le tas, des fois ça marche, des fois non… mais il est difficile de le faire charger autrement que tout droit, on fait avec…

Ronan, ecclésiastique

Ancien moine, il en a gardé le côté affable tout comme la bienveillance… en façade seulement car il a conservé de son ancienne érudition une capacité à trahir son prochain ou l’éliminer discrètement. Néanmoins, il est bien intégré dans la compagnie qui a toujours un oeil sur lui surtout quand il prépare la soupe, un empoisonnement est si vite arrivé…

Fabien, le harponneur

Ancien pécheur spécialisé dans la pèche au gros, il a gardé l’habitude de taquiner ses proies avec des armes d’hasts, sur mer et sur terre… A l’aide de sa dague, il ouvre les armures ou les désosses suivant leur nature. Plus d’un homme d’arme s’est ainsi retrouvé écorché sous son coutelas.

Lily, l’épervier,

Aussi légère qu’un oiseau, cela ne l’empêche pas de bondir et frapper durement avant de se retirer pour revenir à la charge. Ne vous fiez pas à son air angélique, y’a une grosse épée derrière.

Steff, le voyageur

Il parcourt le monde connu ou non et reviens toujours dans la compagnie parfaire son entrainement.

Quentin,

Un combattant tout dans la finesse, il tape, et retape tant que son adversaire bouge, ça a son efficacité, ses adversaires en redemandent rarement (enfin, on ne comprenait pas toujours ce qu’ils disaient aussi vu leur état)…

Adrien,

Souffre douleur exclusif de Sheol (faut pas le lui prendre), il n’en reste pas moins un combattant rapide et souple, profitant de sa légèreté pour tourner autour des lourds soldats en armures, les harceler et les épuiser, les achevant d’un coup rapide.

Raziel,

Que dire sur lui (oui Raziel, c’est des Templiers là-bas), c’est un bon combattant (non, c’est pas nos ennemis), il se débrouille pas mal (non Raziel, on va pas leur taper dessus), depuis son passage chez les Hospitalier (RAZIEL, RANGE CETTE EPEE!), il a une légère aversion pour les templiers, (RAZIEL, REVIENS ICI TOUT DE SUITE, NE CHARGE PAS LES TEMPLIERS!), sinon, ça va (Attachez le les gars, le temps qu’il se calme), voila quoi…